Comme du chocolat…

Pris sur le faitJ’avoue, je suis un choc-addict. Le chocolat noir est devenu une drogue (dure donc!), mais comme il paraît que ça déstresse, j’en mange pour raisons médicales. C’est pour ma santé, vous comprenez?

Or, voilà que j’ai entendu, lors d’une émission télévisée, que le plaisir que l’on avait en mangeant du chocolat, cela n’avait vraiment lieu que pour le premier morceau. Du moins au niveau de l’intensité du plaisir. Premier morceau = moment le plus intense.

Suite à cela, cela fait plusieurs jours que j’ai voulu tenter l’expérience – donc ici, je mange à fin (faim?) expérimentale. Et voici le résultat du test: Hé bien non! Il n’y a aucun changement perceptible. C’est toujours un vrai plaisir 1.

Avec la méditation de la Bible, c’est exactement la même chose. Ce n’est pas le premier verset du matin qui sera le moment de méditation le plus intense. Dès que l’on se remet à méditer (à midi, ou au soir), le plaisir est toujours bien réel.

Je comprends alors que le psalmiste pouvait s’écrier:

Heureux l’homme qui… trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel, Et qui la médite jour et nuit!” (Ps.1.1-2) -Oui, quel bonheur, les amis!

Et moi, je me dis, vivement le prochain temps de méditation de la journée! (Avec un morceau de chocolat noir?)

 

___________________________________________

1 100% des Belges ayant participé à ce test l’affirment! Remarque: Ça me fait toujours rire quand j’entends ce genre de pourcentage dans une pub – si ça tombe, ils étaient deux à tester le truc, quoi! Ou trois avec le caméraman!

Print Friendly, PDF & Email

5 réflexions sur « Comme du chocolat… »

  1. A l’addict, je répondrai simplement par cette blague suisse d’un producteur de chocolat dure (trop dure) et qui avait du mal à “écouler” sa marchandise jusqu’au jour où il eut l’idée d’un slogan pour aider à vendre son produit : “Le chocolat dur, c’est pas dur, mais un jour sans chocolat, ça c’est dur !” Après une première lecture, je propose de prendre l’accent suisse et sa légendaire lenteur et de relire le slogan. Tu verras comme c’est nettement plus drôle et moins culpabilisateur !
    Au niveau spirituel, la Parole de Dieu est parfois dure, très dure, mais s’en passer est bien plus dur !
    Sur ce, Vive le chocolat et la Parole de Dieu !(ça y est, je me suis dévoilé à propos de mon addict…..)

  2. Salut frère super ta réflexion et chaque fois pimentée de ton humour c’est encore mieux!! Sois béni à très bientôt que Dieu t’accordes force et courage Vivine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*